Venez et découvrez avec moi quelques secrets de la cité de l'ardoise ou communément appelée la ville de Fumay !
voici un aperçu des rues de Fumay.

Bonjour à tou(te)s,

Moi c’est Priscillia, j'étais votre accompagnatrice de visite guidées pour cette saison estivale 2021, mais évidemment je suis toujours présente afin de vous présenter quelques bons plans proposés sur notre territoire ! Aujourd’hui, je vous propose de parler, en bref, d’une des visites que j'ai réalisé à l’office de tourisme durant cette période estivale 2021, qui n'est d'autre que : La visite de la ville de Fumay, ou nommé aussi cité de l’ardoise! Vous êtes toujours à la recherche de bons plans et d’idées de sorties sur notre territoire du Val d’Ardenne ?

Même si les visites sont finis, vous pouvez le découvrir librement !  De plus, c'est situé à seulement environ 30 minutes de notre point d’accueil de Vireux-Wallerand.

Je vous emmène avec moi, afin de vous faire partager quelques secrets, et vous donner envie de vous y rendre, c’est parti !

Voici un Verdeau, ce sont les déchets rejetés par les mines d'ardoises.

Présentation de la cité de l’ardoise :

Afin de vous faire un petit aperçu, je vais vous présenter en quelques mots la ville de Fumay. Donc, « la cité de l’ardoise », comme appelée, ici, sur le territoire, est située entre Revin et Haybes, elle regroupe également environ 3481 habitants. Elle est connue pour son patrimoine ardoisier, qui en fait sa réputation. L’ardoise servit à toutes sortes de choses, notamment à la création des toitures sur le territoire.

Afin de mieux comprendre l’histoire de « la cité de l’ardoise », il faut y découvrir ses 9 ardoisières présentent encore aujourd’hui sur le sol fumacien, mais, aujourd’hui en inactivité.

voici une vue sur la rive de la ville de Fumay

Une ancienne ardoisière dans la cité de l’ardoise : la fosse des rochettes

Dans la ville de Fumay, on peut apercevoir toutes sortes de choses qui nous renvoient au patrimoine ardoisier de la ville, notamment l’entrée des anciennes ardoisières comme celle des Rochettes. Si vous êtes friands de découverte industrielle ou simplement curieux de découvrir le passé de cette cité de l’ardoise vous arrêter devant cette grande ouverture de l’ancienne ardoisière ne vous laissera pas indifférent…

Donc, ici, au niveau de la rue des Rochettes, vous pouvez trouver cette ancienne ardoisière, qui est malheureusement aujourd’hui inaccessible. Elle renferme une certaine histoire, que je ne vais pas vous raconter, ici, dans cet article, mais que je vous invite à venir découvrir avec moi, au cours d’une visite guidée…

L'église Saint-Georges

L’église de la cité de l’ardoise : L’église Saint-Georges

Comme toutes les villes, la cité de l’ardoise, a en son lieu une Eglise.  L’édifice, datant du XIX ème siècle, plus précisément de 1876, surplombe la ville et possède des dimensions démesurées !  Elle semblerait même être en élévation par rapport à la ville qui se trouverait en contrebas.

La chapelle Saint-Roch :

Présente dans la cité de l’ardoise, cette chapelle se situe à l’extrémité de la place du Baty. Elle renferme sa propre histoire et fut construite au cours du XVIIème siècle. D’ailleurs dans beaucoup d’autres villes et/ou villages du territoire Val d’Ardenne, vous trouverez d’autres représentations de Chapelle en l’honneur de Saint-Roch.

La fresque des Scailleteux de Fumay, ou cité de l'ardoise

La fresque des Scailleteux, symbole de la cité de l’ardoise :

Dans le centre de Fumay, afin de rendre hommage aux travailleurs de l’ardoise, une fresque est présente, elle se nomme "la fresque des Scailleteux". Vous pouvez la découvrir en allant vers la sortie de Fumay…

J’espère que cet aperçu de la visite guidée de Fumay, que j'ai réalisé à l'office de tourisme pendant cette saison estivale 2021 vous aura plût, à bientôt pour un nouvel article sur notre blog !