Une nouvelle galerie d'art a ouvert ses portes au sein du Château et constitue un véritable tremplin pour les artistes d'ici et d'ailleurs.
Le château de hierges

Le Château de Hierges a toujours attisé la curiosité des visiteurs de par son imposante situation. En effet, difficile de ne pas le remarquer depuis la nationale 51 tant il domine le village. La question qui revient alors: "Peut-on le visiter"? La réponse est oui enfin...une partie tout du moins. Seuls les jardins, à la française et à l'italienne, ainsi que les cours et les ruines étaient autorisés par l'ancien propriétaire, le baron Didier Witte de Haelen mais ça c'était avant. :-) 

Le château de Hierges fait peau neuve

Serge de Witte, son neveu et héritier du château, ne manque pas d'imagination et surtout de détermination pour redonner vie à son château. Depuis plusieurs mois, il a entreprit de nombreux travaux de rénovation et d’aménagement des intérieurs mais aussi des extérieurs. Les toitures en ardoise ont été entièrement rénovées, les pavés des chemins menant aux appartements privés également. Les 5 fontaines et bassins reprendront du service en septembre prochain...

Mais la plus impressionnante des rénovations ou du moins la plus intéressante pour vous est, selon moi, celle de la tour du pigeonnier (3 niveaux). La tour, autrefois inaccessible, abrite aujourd'hui en son rez-de-chaussée une salle d'armes et deux magnifiques salles d'expositions au 1er et au 2ème étage, mises en place par Serge de Witte en accord avec le galeriste José Hubert de la galerie des Collines de Vaucelles. A noter que le deuxième étage offre une vue imprenable sur les jardins ainsi que sur la vallée.

Différentes expositions s'y tiendront tout au long de la saison et seront accessibles sur réservation uniquement. Cela constitue un véritable tremplin pour les artistes d'ici et d'ailleurs. En bref, Mr de Witte met tout en oeuvre pour faire du château de Hierges un lieu où l'art, la culture et la tradition se donnent la main, offrant aux visiteurs un accès privilégié à certaines parties du château. D'ailleurs, il compte bien ouvrir le site plus souvent au public et valoriser le trésor qu'il a entre les mains.

Peinture de Mily DELSTANCHE

Place à l'art et à la culture!

Le weekend dernier avait lieu le vernissage des premières expositions qui investiront les deux étages de la tour jusqu'au 2 juillet inclus en partenariat avec la galerie des Collines de Vaucelles.

Au premier étage (exposition complète à voir à la Galerie des Collines)

Mily DELSTANCHE… « Couleurs, couleurs, couleurs »

A de plus de quatre-vingts ans, Mily Delstanche se découvre une nouvelle passion : la peinture. A l’époque on a dit d’elle : « Le moteur de la jeune passionnée : l’enthousiasme, l’enthousiasme, et encore l’enthousiasme ». Elle commence alors à laisser courir son imagination sans complexe. Elle passe du figuratif à l’abstrait au gré de sa créativité. Ses sujets sont variés, ses couleurs riches, ses compositions particulièrement chaleureuses. Elle peindra ainsi jusqu'à sa mort en 2008 et José Hubert tenait à lui rendre un hommage en exposant ses réalisations. De nombreuses expositions lui ont été consacrées à Bruxelles et en province.

Mireille THYS… « Couleurs, matière, un autre regard »

Depuis plus de 15 ans, la vision de Mireille Thys se dégrade, la conduisant vers la cécité. Elle a quitté l’agence bancaire qu’elle dirigeait et s’est consacrée au dessin et à la peinture en suivant les cours de l’Académie des Beaux-Arts de Charleroi. Ses compositions laissent apparaître des formes, de la couleur, de la matière. Derrière la représentation visible que le spectateur a parfois envie de toucher, qu’y a-t-il de singulier ou d’universel ? Et si l’œuvre de cette artiste nous offrait une voie –  parmi d’autres sans doute –  pour accéder à l’invisible.

 

Tableaux de Gustave Marchoul

Au deuxième étage

Gustave MARCHOUL… « Un tout grand de la gravure »

Ayant pratiqué successivement toutes les techniques de l'estampe, Gustave Marchoul a traversé différentes périodes, passant progressivement d'un réalisme visionnaire vers une appréhension poétique du monde sous la forme de Paysages intérieurs. Cette époque lumineuse et colorée débute à la fin des années 70 pour se terminer en 1989. Après 1990, son inspiration nettement plus mystique l'amène à traiter les thèmes de la Croix, du Calvaire et de la Résurrection sans abandonner pour autant la symbolique des montagnes et abîmes. L'usage de la lithographie réapparaît dans son œuvre. " La demeure à construire, en contemplant les paysages de Marchoul, est celle de notre architecture secrète qui y trouve ses fondements, résidence principale ou secondaire, et dont les ouvertures varient selon l'altitude ou le poids du ciel ". Philippe Roberts-Jones in " Gustave Marchoul et les champs de la vie ", 1988. (Le texte, dans son ensemble, est repris de la présentation du Centre de la Gravure et de l’Image Imprimée).

Ces expositions sont accessibles uniquement sur réservation. Des visites guidées sont organisées par l'Office de tourisme val d'Ardenne. Votre guide pourra vous faire accéder aux expositions situées dans la tour si vous le désirez. Les billets sont en vente dans les offices de tourisme de Vireux-Wallerand et Givet ainsi que sur la boutique en ligne ICI

Horaire des visites en juin: 

  • le vendredi à 14h00, le samedi à 16h00, le dimanche à 18h00

Horaire des visites en juillet/Août:

  • le mardi à 14h00
  • le mercredi à 16h00
  • le jeudi à 18h00
  • le vendredi à 14h00 et 18h00
  • le samedi à 16h00
  • le dimanche à 18h00

 

affiche château de Hierges

A venir...

Mr de Witte ne s'arrête pas là et a de nombreux projets en tête en ce qui concerne le château de Hierges. Des spectacles, des pièces de théâtre, des visites insolites des appartements privés, les idées ne lui manquent pas et le château devrait vous réserver de nombreuses surprises. En attendant de voir ces jolis projets se réaliser, voici déjà quelques événements qui auront lieu, de source sûre, cette année.

  • Le 8 juillet 2017 : vernissage-cocktail de l'exposition de François HUON de 17h à 20h qui exposera dans les deux étages de la galerie de la tour du château jusqu’au 27 août.

François Huon est un artiste franco-belge, sculpteur, peintre, graphiste, né en France à Bois-Colombes en 1964. Il vit à Rebecq. En 1995, il décide d’élaborer un système de formes obtenues par une méthode originale : la découpe d’un carré en deux dont une partie opère soit une translation ou une rotation, soit un changement d’axe pour se recoller et créer une forme nouvelle plus complexe. 

A partir d'une forme géométrique simple, un panneau routier, une lettre de l'alphabet, un téléphone portable, François Huon intervient par une division en deux puis par une recomposition des éléments entraînant une complexification visuelle où les données initiales disparaissent dans une prolifération de lignes et d’harmonies qui façonnent l'espace. L'espace peut être une architecture, une partie du ciel, une pelouse, un intérieur domestique dans lesquels la couleur et le matériau des interventions plastiques dialoguent étroitement avec l'environnement. Vanna Casati, BERGAMO (It), avril 2017.

  • Le 15 juillet : Journée "Les artistes au jardin". Le temps d'une journée, venez admirer des artistes peindre dans les jardins du château. Inscription gratuite des artistes, demande à envoyer à Organisateurs Art au Château 79 rue du Moulin B. 5680 Vaucelles
  • Le 16 juillet de 11h00 à 18h00: Les boucles de Givet. (parcours vélos et VTT)
  • Les 16 et 17 septembre : Journée du patrimoine (programme non défini à ce jour)