Peut-être l'avez-vous déjà vue ? Avec son plumage rouge fauve aussi attrayant que décoratif ! La dinde rouge des Ardennes est une race locale que l'on reconnait facilement.

En voici quelques éléments :dinde rouge

–          Ses cuisses sont épaisses et fortes

–          Ses doigts sont de couleur rose

–          Son plumage est roux, comme la rouille fraîche

–          Ses plumes sont bordées d'un mince filet brun très foncé

–          Sa queue est de couleur roux plus claires et avec des grandes plumes

–          Elle pèse entre 9 à 10kg pour le dindon et 4 à 4.5 kg pour la dinde.

Mais quel est l'histoire de cette dinde rouge ?

Son histoire remonte à 1492, date où Christophe Colomb découvre l'Amérique en pensant accoster aux Indes par l'Ouest. Lors de cette expédition, il rapporta les poules de Calicut aussi appelées Poules d'Indes ou dindons. Rabelais, en 1542, la nomma « Viande Royale et Rare ». Mais c'est Gilles de Berlaymont, sire de Hierges, qui développa l'élevage du dindon au XVIème siècle dans notre région.

Un des plus célèbres plats de Dinde est celui consommé le 26 novembre 1570 sur la table de Charles IX venu dans les Ardennes, pour la célébration de ses noces avec Élisabeth d’Autriche à la basilique de Mézières.

Résultant d'un croisement entre un dindon sauvage du Mexique et une dinde noire, la dinde rouge aurait été  abandonnée dans les Ardennes lors de la domination des espagnols sur la Flandre. Elle se serait ensuite adaptée au rude climat local pour devenir l'animal rustique et résistant que l'on connaît aujourd'hui.

En 1985, il ne restait qu’une cinquantaine de volatiles de Dinde Rouge dans les fermes ardennaises. C’est dans l’une d’elles, près de Sedan, qu’en 1985 Jean-Michel Devresse, éleveur à Auge, a sélectionné son premier dindon et ses deux compagnes, qui lui ont permis de relancer cette variété de façon significative. En 1994, d’autres éleveurs l’ont rejoint pour développer la production et constituer une association qui regroupe une douzaine d’éleveurs.

En 2010, Jean Michel Devresse  transmet son savoir faire à Isabelle et Cyriaque GODEFROY, qui lui élevaient déjà de la dinde rouge depuis une dizaine d’années à RENNEVILLE.

Le service et la dégustation

La dinde rouge des Ardennes est surtout consommée pendant les fêtes de fin d'année. On la retrouve dans de nombreuses recettes raffinées ou rustiques ? au beurre, au miel, aux girolles, aux pommes.

 Le rendez-vous culinaire :

Mais je ne vous en dit pas plus pour aujourd'hui, le rendez-vous est donné samedi 18 Mai à 10h à l'office de tourisme de Vireux-Wallerand avec Marie-Joseph Briard du restaurant « La Table du Pays » à Hargnies pour apprendre à cuisiner cette dinde si particulière de notre terroir.

Cet article La Dinde Rouge des Ardennes. Un produit bien de chez nous ! est apparu en premier sur Val d'Ardenne tourisme, le blog.