La cardeuse

La saison touristique arrive à grand pas! Le soleil commence à montrer le bout de son nez, les fleurs également et le printemps est proche. Les touristes seront bientôt là, en quête de quelques activités et découvertes de notre belle vallée de la Meuse. Terre de légendes et riche de son patrimoine historique, l’Ardenne ne cesse d’enchanter et d’étonner nos touristes. C’est LA destination à ne pas manquer. En attendant, voici une petite mise en bouche, qui j’espère, vous donnera l’envie de venir passer quelques jours chez nous ? Zoom sur la Maison espagnole de Revin!

Un monument historique remarquable!

Une architecture atypique

Lorsque que vous vous promenez le long des quais Edgar-Quinet, en bord de Meuse à Revin, une bâtisse à l’architecture quelque peu remarquable attire votre regard. Reposant sur un soubassement de pierres, ses murs en torchis et en briques s’ornent de colombages et d’encorbellements. Elle est une des dernières maisons à pans de bois de Revin mais son architecture unique lui donne tout son charme.  Nous parlons bien évidemment de la Maison espagnole.

Le pan de bois désigne un assemblage de montants et de traverses de charpente, formant la façade d’une maison. Ce moyen avait l’avantage de permettre des superpositions d’étages en encorbellement, afin de laisser un passage assez large sur la voie publique et de gagner de la place dans les étages supérieurs. Il garantit mieux les habitants d’une maison des variations de la température extérieure qu’un mur de brique ou de pierre. A l’aspect un peu « penché », ce type de construction lui a quand-même permis de résister, en cinq siècles, aux transformations des quais, à la construction d’un pont, et aux inondations. Et encore récemment à la tornade du 14 juillet 2010 qui a touché durement des bâtiments à proximité.

La construction à pan de bois est une des techniques prédominantes de construction depuis Rome jusqu’au xixe siècle, période où en France et ailleurs on l’interdit sur la voie publique, afin d’éviter la communication du feu d’un côté d’une rue à l’autre. Les briques et les pierres ont pris sa place depuis.

D’où vient son appellation?

Cette question est vraisemblablement la toute première que l’on nous pose lorsque l’on mentionne la Maison espagnole. Construite dans la première moitié du XVIe siècle, cette maison est le témoin de l’histoire agitée de Revin, et serait la dernière survivance de l’occupation espagnole, qui dura jusqu’en 1769 . D’où peut être son nom. Laissez-moi vous en dire plus. ?

Revin constituait une ville « tampon » entre les Pays-Bas espagnols et le Royaume de France. Les Pays-Bas espagnols désignaient le territoire des « Dix-Sept Provinces », qui fut en partie possédé par la monarchie espagnole, entre 1556 et 1714. Pour vous donner une idée, les Pays-Bas espagnols correspondraient aujourd’hui approximativement à une grande partie du Nord-Pas-de-Calais, une partie de la Belgique, au Luxembourg et aux Pays-Bas actuels.

L’origine de cette appellation vient donc du souvenir de cette occupation qu’a subi Revin, dont la neutralité a été maintes fois violée tant par les troupes du Royaume de France que par celles de l’Empire. Son charme et son authenticité lui ont valu d’être classée à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques en 1990.

Le musée du vieux Revin

Une fois à l’intérieur de la Maison espagnole, son décor vous prend aux yeux. Constituée de 2 étages, elle abrite aujourd’hui le Musée du vieux Revin dans lequel sont exposés divers objets représentatifs du patrimoine local et de la tradition industrielle de la Vallée.

Prêt(e)s pour un voyage dans le temps?

Le rez-de-chaussée vous présente une sublime reconstitution de l’ intérieur Revinois du début du XXe siècle. Il abrite le quotidien d’une famille modeste des années 20 et 30. Vaisselles, cardeuse, machine à coudre, ces pièces uniques et d’époque feront renaître chez vous de vieux souvenirs ou vous feront, pour les plus jeunes, découvrir le mode de vie d’autrefois… bien différent de celui d’aujourd’hui. ?

Le premier étage, lui, est consacré aux expositions temporaires ayant un lien avec la ville, la vallée de la Meuse, ou à un thème s’y rattachant. Cette année l’exposition concernera le patrimoine naturel de Revin en collaboration avec la Société d’Histoire Naturelle des Ardennes et le Parc Naturel Régional des Ardennes. Venez découvrir ces collections d’une grande richesse minérale, zoologique et botanique: Fossiles, herbiers, squelettes (crânes de sanglier, poisson crossoptérygien…), exposition de photos et bien d’autres surprises. Des randonnées thématiques seront même organisées avec Revin Rando Patrimoine. Ouverture de l’exposition prévue pour le mois de mai.

Au deuxième étage, l’activité industrielle de la ville est mise à l’honneur. Vous ferez connaissance avec le métier de la fonderie à travers une magnifique exposition. Outils, matériaux, reconstitutions, vous saurez tout ce qu’il y a à savoir! Vous découvrirez également certaines productions des anciennes entreprises revinoises mais je ne vous en dit pas plus. Je vous invite vivement à venir la visiter. Cela vaut vraiment le coup d'?il!

Enfin, comme tout musée qui se respecte, une boutique de souvenirs et de produits du terroir vous attends à la fin de votre visite. L’occasion pour vous de repartir avec de délicieux souvenirs de notre belle vallée. ?

Envie de visiter la Maison espagnole?

Voici toutes les informations pratiques pour organiser votre visite. La Maison espagnole ouvrira ses portes dès le mois d’Avril et ce, jusqu’au mois d’Octobre. L’entrée est libre pour les individuels. Raison de plus pour en profiter! ?

Avril et octobreDu mercredi au samedi, de 13h30 à 17h30

Mai et septembre: Du mercredi au dimanche, de 14h00 à 18h00

Juin, juillet et août: Tous les jours de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00

Des visites guidées sont organisés pour les individuels par Revin Rando Patrimoine au tarif de 2 euros, plus de renseignements auprès de vos conseiller(e)s en séjour.

Des visites guidées pour les groupes peuvent être organisées toute l’année sur réservation, dans la limite de 40 personnes, divisés en deux groupes.

Cet article La Maison espagnole de Revin est apparu en premier sur Val d'Ardenne tourisme, le blog.