Ingrédients

Dicton du jour: « Soleil de la Chandeleur annonce printemps, fleurs et bonheur »

Ahh, le 2 février est enfin arrivé! 40 jours après Noël, petits et grands vont enfin pouvoir s’adonner au plaisir de préparer de bonnes crêpes bien chaudes. Quoi qu’il n’est pas necessaire d’attendre le 2 février pour ça. ? En ce jour de Chandeleur, je vous invite donc à tester cette délicieuse recette de tantimolles, de délicieuses crêpes bien de chez nous. Fermez les yeux et laissez-vous transporter par vos vieux souvenirs d’enfance. Souvenez-vous de cette bonne odeur parfumée, de ces bonnes crêpes, moelleuses au c?ur et croustillantes sur les bords. Tantôt au sucre, tantôt au chocolat pour les plus gourmands. Hum… J’en veux, pas vous? ? Suivez la recette, c’est par ici!

Mais d’abord, un peu d’histoire…

Aujourd'hui, la Chandeleur (fête des chandelles) est toujours fêtée dans les églises le 2 février, même si on la connaît surtout en tant que jour des crêpes. On raconte que c'est le pape Gélase Ier qui décida de christianiser cette fête qui deviendra la célébration de la présentation de Jésus au temple. Il faisait distribuer des crêpes aux pèlerins qui arrivaient à Rome. Les crêpes, avec leur forme ronde et leur couleur dorée rappelleraient le soleil, ce qui expliquerait que l’on confectionne des crêpes à la Chandeleur, moment de l’année où les jours s’allongent de plus en plus vite. C'est également à cette époque de l'année que les semailles d'hiver commençaient. On se servait donc de la farine excédentaire pour confectionner ces crêpes, qui sont un symbole de prospérité pour l'année à venir.

La tantimolle est l’un des noms que l’on donne aux crêpes dans les Ardennes. Autrefois en Ardenne, le mot crêpe était rarement employé : soufflées à la levure de boulanger, on faisait des « vautes ». Très légères et très fines, on faisait des « berdelles » ou enfin plus épaisses et un peu mollettes, on faisait des « tantimolles ». Sa petite caractéristique qui la rend si particulière est que sa pâte est plus épaisse que les crêpes que l’on prépare habituellement, elle s’étale bien dans la crêpière. Les plus gourmands les apprécieront d’autant plus ?

Les ingrédients

Pour une vingtaine de crêpes

  • 500 gr de farine
  • 4 ?ufs
  • 90 cl de lait
  • 40 gr de beurre
  • 1 pincée de sel
  • Huile
  • Rhum, bière, fleur d’oranger (facultatif selon vos préférences)

La préparation

  1. Faîtes bouillir le lait et laissez le tiédir.
  2. Mélangez la farine avec une pincée de sel, puis incorporez deux ?ufs entiers et deux jaunes d'?ufs (réservez les blancs). Ajoutez peu à peu le lait. Laissez reposer 2 bonnes heures, c’est meilleur ?
  3. Battez les blancs d'?ufs en neige, puis incorporez-les à la pâte. Ajoutez le beurre que vous aurez fait fondre préalablement.
  4. Graissez une poêle à la façon ardennaise : avec un morceau de lard gras piqué au bout d'une fourchette. Sinon plus simplement avec une bonne noisette de beurre ou de l'huile.
  5. Versez une petite louche de pâte et répartissez la uniformément. Quand la tantimolle se détache de la poêle, vous pouvez alors la faire sauter pour faire cuire l'autre face.
  6. Dégustez aussitôt avec un peu de sucre, de la confiture, du chocolat… Ici, tous les goûts sont permis ?

Miam… A faire frémir nos papilles n’est ce pas?!

Bon appétit à tous!!

Cet article Les Tantimolles de la Chandeleur est apparu en premier sur Val d'Ardenne tourisme, le blog.