Bienvenue dans le c?ur des Ardennes, et plus précisément à Haybes pour un circuit VTT pas comme les autres.

On a testé pour vous le circuit des ardoisières de Haybes dans les Ardennes.

Terre d’histoires :

Aujourd'hui, nous avons testé pour vous le circuit des Ardoisières de Haybes. La pointe des Ardennes est connue par son industrie ardoisière. Elle marque encore le paysage naturel par ses vestiges de verdaux (accumulation de chutes d'ardoises) ou de mines et le paysage urbain et rural par ses architectures. Haybes ne comptait pas moins de 50 ardoisières, toutes fermées depuis 1953. La ville garde les traces de cette industrie importante pour notre région : les toits et façades, le dallage et démarcations de terrains, tout se faisait avec ce matériau.

C’est parti !

Après avoir quitté la voie verte, le long de la Meuse, nous voilà en vélo sur un chemin forestier. Nous approchons du premier patrimoine ardoisier de cette découverte. Il s'agit de l'ancienne ardoisière du Fond d'Oury. Des bancs d'ardoises ont été installés pour faire une pause et profiter de ce moment de calme. Juste à côté, l'entrée de l'ancienne ardoisière du Fond d'Oury fut en activité de 1830 à 1960, avec une possibilité de visiter l'intérieur. Prenez le temps de regarder l'inclinaison du banc de schiste ainsi que son « feuilleté ». On peut remarquer à droite de l'entrée les fondations des baraques des fendeurs d'ardoises, les haillons. Le temps d'un instant, nous essayons d’imaginer le passé connu par cette dernière. Juste en face, des monticules de débris d'ardoise qui, étant inutilisables, étaient entassés et formaient alors un « verdau ».

C'est reparti, avec une légère montée sur les chemins forestiers, histoire de se mettre en jambe. En plus, avec le soleil traversant les arbres, la nature est magnifique ! Une pose indispensable pour admirer le vieux pont qui permet de passer par-dessus le ruisseau du Mohron (que nous longeons depuis le début de notre circuit) et nous nous prenons à écouter le crépitement de l'eau sur les pierres. Fait de schiste et de brique, ce vieux pont, avec son passage en dos d'âne, menait autrefois à une ardoisière.

Il ne reste plus que quelques kilomètres avant de finir ce circuit dans une ambiance très verdoyante. Et pour finir, sans qu'on s'en aperçoive, nous voici au point de la platale à Haybes. Impossible de ne pas s'arrêter quelques minutes et observer ce paysage et notamment à quel point les méandres de Meuse ont façonnés le territoire. Allez, il faut repartir, à très vite pour une prochaine balade dans le c?ur de nos Ardennes !

Cet article Sur la terre des Ardoisières de Haybes est apparu en premier sur Val d'Ardenne tourisme, le blog.