Nous revoilà au Parc TerrAltitude à Fumay, avec mon collègue Armand ! C'est une belle journée pour grimper dans les arbres ! Nous allons tester les parcours.

En arrivant au Parc, nous nous dirigeons directement vers les équipements. Pour les parcours, nous avons besoin d'un baudrier composé de 2 longes, 2 mousquetons, des gants et une poulie.

Le principe des parcours acrobatiques est de se déplacer dans les arbres.

Après avoir été équipés, nous regardons une vidéo nous informant des consignes de sécurité et les attitudes à adopter sur les parcours.

Ensuite une animatrice nous dirige vers les parcours adaptés à notre taille.

Les parcours vont du plus facile?au plus sportif !

Le parcours découverte

Nous commençons par grimper le mur à corde, jusqu'ici tout va bien, je dois jongler entre les mousquetons pour faire en sorte d'être toujours maintenue. Faites attention de ne pas vous coincer les pieds (c'est ce qu'il m’ est arrivé).

Je passe sur un pont suspendu en bois, j'ai l'impression de pouvoir tomber à tout moment. Pas de panique les mousquetons vous rattrapent !

Oh une petite tyrolienne !

Le parcours vert est un parcours de découverte, celui-ci vous fait découvrir la hauteur petit à petit et ainsi appréhender le vide. Je m'accroche à l'aide du mousqueton, de la poulie, je mets les gants et c'est partie ! J'atterrie sur un matelas en douceur et en toute sécurité.

Pour descendre de la passerelle, je m'accroche à l'asperge et je me laisse glisser. Je sens que je vais aimer ma journée !

Au niveau supérieur : force et résistance

Nous passons au niveau supérieur ! Les tonneaux ! Je dois passer à travers les tonneaux tout en tirant sur une corde pour monter : que d'aventure !

Je vois un « sumo » au loin? Je me demande comment fait-on pour passer outre ? Pas de panique Laura, il y a forcément une solution : J'accroche mon mousqueton, j'attrape le sumo et j'avance en douceur. Le tout est d'avoir un bon équilibre, de la force et de la résistance : les doigts dans le nez !

Ensuite nous passons au filet à grimper. Il ressemble à une cheminée. Là aussi, je dois jouer de ma force physique tout en accrochant mes mousquetons en montant.

Je vous parle de mousquetons, de poulie et des gants mais bien sur vous n'êtes pas censé deviner. Tout au long des parcours, des panonceaux et balisages sont fixés sur les arbres pour vous rappeler à quel moment utiliser le bon matériel.

Un vélo ? Un surf ?

Oui, un vélo, sur lequel je dois monter, pédaler jusqu'à l'autre passerelle. Vous vous dites : impossible ! Et pourtant ça l'est. Petite astuce : pour atteindre l'autre passerelle avec le vélo, il faut pédaler très très vite et, en un rien de temps, vous arrivez à destination !

Je n'ai jamais surfé et le parc TerrAltitude m'en donne l'occasion ! Extra ! De plus, je surf dans les airs. Mon mousqueton est accroché, je me tiens aux cordes qui tiennent le surf et le voyage se fait tranquillement et en toute sécurité.

Le parcours sensation

Nous voilà devant une gigantesque nappe de filet. Ici pas besoin de longe, ni de mousqueton. J'y vais uniquement avec les gants. Le but est de maîtriser son équilibre ! Et de miser légèrement sur le physique. J'observe un matelas, posé sur des cordes. Je dois passer sur le matelas sans tomber sur la nappe de filet. Raté pour moi, j'ai tenu quelques secondes pour me retrouver dans les bras du filet. Par contre, Armand a réussi l'épreuve à 100% ! Très bonne maîtrise de l'équilibre Armand !

Pour finir nous glissons dans un gros tuyau, un super toboggan ! C'est ce que j'appelle finir en beauté.

Nous avons passé une magnifique journée ! Forte en sensations et aventures ! Ma seule envie est d'y retourner.

À bientôt pour de nouvelles aventures !

Cet article TerrAltitude : Les parcours est apparu en premier sur Val d'Ardenne tourisme, le blog.