Les fêtes de fin d’année sont le synonyme de chocolat pour bon nombre d’entre nous. Mais c’est si bon. Aujourd’hui, je vous emmène à la découverte d’une spécialité locale : les ardoises de Fumay. Un subtile mélange entre de la nougatine enrobée de chocolat bleu. Et si on essayait d’en faire ?

Fumay et l’ardoise :

Fumay est appelée la « cité de l’Ardoise » en référence aux nombreuses ardoisières qui firent la richesse de la ville dans le passé. La dernière ardoisière de Fumay a fermé ses portes en 1971, ce qui stoppa cette activité majeure, présente depuis plusieurs siècles dans la vallée de la Meuse. Aujourd’hui encore, il est possible de voir des souvenirs de ce passé, sur les maisons, mais également par la présence d’ardoisières, malheureusement plus visitable en raison des règles de sécurités à respecter. En témoignage et reconnaissance de cette époque industrielle importante, l’Ardoise de Fumay a été créée en chocolat. Et aujourd’hui, c’est à nous de jouer :

Les ingrédients :

100 g d’amandes effilées

250 g de sucre fin

8 cl d’eau

4 cuillère (à café) de vinaigre

250 g de chocolat bleu (pour recouvrir les ardoises)

La recette :

La nougatine :

Hachez les amandes effilées  et les faire revenir dans une poêle pendant 5 minutes

Mettre 2 feuilles de papier cuisson sur le plan de travail et les enduire d’huile avec un pinceau.

Dans une casserole, versez le sucre, l’eau et le vinaigre et faites cuire le tout à feu vif à petit bouillon jusqu’à obtention d’un caramel de couleur ambrée (très rapide, ~ 7-8 min plus tard).

Une fois le caramel prêt, incorporez les amandes torréfiées et mélangez le tout.

Versez le tout sur l’une des deux feuilles de papier sulfurisé (préalablement huilée), posez la seconde feuille par-dessus (côté huilé sur la nougatine) et étalez au rouleau à pâtisserie pour obtenir une fine plaque de nougatine.

Laissez-la refroidir mais commencez à découper en petits carrés de 3 cm de côté, avant qu’elle ne durcisse de trop.

L’enrobage au chocolat :

Une fois la nougatine durcie et refroidie, faites fondre la moitié du chocolat au bain-marie et enrobez chaque carré, un à un.

Posez-les sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé et laissez-les sécher jusqu’à ce que le chocolat durcisse.

Une fois les chocolats durcis, faites fondre la seconde moitié de chocolat et enrobez de nouveau vos ardoises.

Mettez-les à nouveau sur votre plaque à pâtisserie pour les laisser sécher encore une fois (remettez au frais si besoin).

Et voilà, il ne vous reste plus qu’à les déguster ?

Cet article Les ardoises de Fumay, quel délice est apparu en premier sur Val d'Ardenne tourisme, le blog.