Découvrez la production de champignons de Mme Perilleux à Vireux-Molhain: portobello, pleurote, lentin de chêne...Il y en a pour tous les goûts!
Champignons de Paris

Bonjour à tous,

Savez-vous qu'il existe une champignonnière à Vireux-Molhain en Ardenne? Et bien moi non. :-( Et pourtant, j'ai passé une partie de mon adolescence à "trainer" dans ce petit coin bien tranquille, sans même savoir quel trésor se cachait sous ce tunnel. Car oui, c'est dans un ancien tunnel ferrovière que Mme Perilleux (appelons-là par son prénom Bénédicte), cultive plusieurs variétés de champignons d'une qualité remarquable. Laissez-moi vous en dire plus.

Un retour aux sources

C'est lors d'une rencontre avec Bénédicte que j'ai pris connaissance de la champignonnière de la Pointe. Et quel ne fut pas mon etonnement face à la quantité et la variété des champignons produits par ses soins. Il s'agit là d'une production qui mérite d'être reconnue et qui, je pense, va faire parler d'elle (si ce n'est pas déjà le cas :-) ).

Bénédicte est issue du secteur agricole mais a travaillé pendant 25 ans dans la fonction publique. C'est suite à une véritable prise de conscience de la crise économique et à une remise en question qu'elle décide d'entamer une reconversion professionnelle. Son but? Revenir aux sources et proner la mise en avant d'un produit bio, de qualité, et très demandé sur le marché de la gastronomie: le champignon. 

"Nous vivions en autarcie et nous avions tout sur place". L'agriculture? Bénédicte connait. Verger, potager, poulailler...elle a toujours appris a consommer des produits sains, issue d'une agriculture respectueuse de l'environnement. Comme une évidence, elle choisit donc de revenir aux sources pour agir en cohérence avec ses convictions. C'est donc au 1er juillet que Bénédicte devient agricultrice avec un projet bien en tête: "offrir une gamme de variétés de champignons sur un territoire donné".

Du projet à la champignonnière

Ce projet de production de champignons est né d'une rencontre entre Bénédicte et Pierrot Van Maercke, ancien producteur de champignons, au tunnel de Najauge, qui est parvenu à acquérir une certaine renommée avec ses "Blonds de Vireux". Une rencontre qui va donner un joli coup de pouce à Bénédicte et lui permettre de se lancer et de voir se réaliser, au fil des mois, son grand projet. Après une vingtaine d'années de production, Pierrot a cherché, depuis 2012, un successeur pour sa champignonière. Sans succès. Mais en 2016, il croise le chemin de Bénédicte et lui parle de sa production. Après de mures reflexions, elle semble emballée par le projet qui, selon elle, a un très grand potentiel.

Elle commence donc son activité et voit sa production croître pour le plus grand bonheur des consommateurs. Le tunnel de Najauge, sombre et humide, est un endroit idéal pour la culture de champignons. En effet, elle necessite une température allant de 11 à 13°C et un pourcentage d'humidité d'au moins 93%. Blancs, Blonds, Portobello, Lentins de chêne (shitake), Pleurotes en huitre, Pleurotes jaunes et Pleurotes du panicaut (Eryngi), Naméko...il y en a pour tous les goûts.

Avec une culture à la demande, les gastronomes, notamment les restaurateurs, s'arrachent les Champignons de la pointe et sont fiers de les présenter dans leurs menus. Et ce n'est pas sans raison!

"Mes produits sont complètement naturels". Et elle y tient! Bénédicte n'utilise que des substances naturels et s'engage dans la valorisation des déchets. Ses substrats sont à base de fumier de cheval pour les champignons de couche, de paille et céréales pour les pleurotes et les naméko, et de chêne pour les lentins. De quoi garantir à ses clients un produit bio de qualité, local et respectueux de l'environnement. 

Où se procurer les Champignons de la Pointe?

Bénédicte travaille beaucoup avec les restaurateurs. Vous retrouverez donc les champignons de la pointe sur la carte de certains restaurants. Mais ce n'est pas tout. Drive fermier, primeurs, grandes surfaces, associations...les Champignons de la pointe sont partout et faciles à se procurer. Via des intermédiaires comme cités ci-dessus mais aussi en vente directe.

Bénédicte aime le contact avec ses clients. Elle aime partager son savoir avec eux et leur donner quelques conseils quant à la préparation de ses champignons. C'est donc sur les marchés de terroir de la région que vous pourrez la rencontrer et acheter les Champignons de la pointe. Sur son stand, des paniers remplis des fruits de sa récolte matinale, tout frais et prêts à être consommés. D'ailleurs, l'automne est arrivé...n'est-ce pas la meilleure des saisons pour cuisiner la Pleurote, le Blond ou encore le Pied Bleu? :-)

Bon allez, et bien parce que c'est vous, Bénédicte nous proposera une recette que vous pouvez réaliser avec ses produits. Une recette que vous pourrez découvrir ici même dès jeudi. Pas génial ça? 

Ohh j'oubliais...les progrès en myciculture permettent de cultiver régulièrement de nouvelles espèces. D'ailleurs, Bénédicte ne cesse d'expérimenter de nouveaux produits. Quelques projets pourraient bien voir le jour en 2017 mais "chut" je ne vous en dis pas plus. :-)

Restez connectés!!! 

Visitez la page Facebook des Champignons de la Pointe en cliquant ICI

Contact: Bénédicte Perilleux - 06 70 63 64 17 - leschampignonsdelapointe@gmail.com