A la découverte des bières ardennaises

Tout comme nos voisins belges, l'Ardenne est bien connue pour ses bières et ses brasseries. Aujourd'hui, je vous emmène à la découverte de leur histoire et légendes. Si vous avez de les déguster ou les offrir en coffrets ou en bouteilles, vous pouvez les retrouver à l'office de tourisme val d'Ardenne et sur notre boutique en ligne boutique.ardenne-insolite.com

 I. En quelques mots d'histoire :

Les Ardennes, ont une longue tradition brassicole et ont accueilli jusqu’à 230 brasseries faisant des Ardennes, au début du XXème siècle, le premier département brassicole français. Les brasseries étaient, pour la plupart, de petite taille et toujours guidées par le souci de préserver la grande qualité de leurs productions. Les deux guerres mondiales ont été fatales, beaucoup de brasseries n’ont pas survécu aux réquisitions et confiscations du cuivre par l’occupant allemand.

Par la suite, les évolutions technologiques qui nécessitaient des investissements importants et la concentration industrielle, ont eu raison des 21 brasseries encore en activité en 1946. La dernière, la plus importante et la plus connue, la Grande Brasserie Ardennaise de Sedan a cessé sa production en 1970.

II. Ardwen :

En 2003 une équipe d’Ardennais, amoureux de la bonne bière et animés du désir de faire renaître cette tradition brassicole a formé le projet d’ARDWEN, brasserie artisanale héritière du savoir faire de plusieurs générations de brasseurs ardennais. En 2006, tout était prêt pour brasser et conditionner la première ARDWEN Blonde qui était récompensée, dès février 2007, par une médaille d’Or au Concours Général de Paris.

Voici les bières que vous pourrez retrouver au sein de l'office de tourisme :

Ardwen Bonde :

Une bière blonde légère et rafraichissante, très désaltérante qui se boit aux environs de 5°C. Un bon compromis entre persistance et légèreté. C'est une bière de haute fermentation, pur malt. Cette bière fut récompensée en 2007 et 2012. Au nez cette blière laisse une bonne odeur sur une empreinte harmonieuse malts et houblons avec des arômes floraux et citronnelle. En bouche  une subtile amertume équilibrée se développe, augmentant la sensation de rafraîchissement. C’est cette amertume qui soutiendra la longueur en bouche.

Ardwen blanche :

Une bière de rafraichissement qui se boit aux environs de 2-3°C. C'est une bière de haute fermentation qui délivrera une petite pointe d'aciduler comme bonbons fruités et un léger pétillement qui en fait une bière désaltérante.

Ardwen ambrée :

Une bière équilibrée entre le côté malté, son amertume et sa tenue en alcool. En bouche, cette bière vous surprendra par une texture légère, une pétillance marquée et une amertume habillée d’un caramel brûlé.

Ardwen cerise :

Une bière de haute fermentation aromatisée. La bière cerise contient 10% de jus de cerise, ce qui la différencie des autres Kriek. C’est une bière de soif qui se veut être dégustée fraiche (entre 2 et 4°C). Cette bière fut récompensée par la médiale d'argent Paris 2013

Woinic triple :

La Woinic Triple est une bière triple brassée dans la lignée des bières d’Abbayes belges. Dégustation aux environs de 8~9°C. Une bière bien équilibrée qui cache facilement ses 8°C. Commercialisée en partenariat avec le Conseil Général des Ardenne. Cette bière fut récompensée par la médiale d'argent Paris 2013

Woinic rouge :

Sur une base de bière triple, la WOINIC Rouge est l’alliance de la force et de la finesse avec ses 8.08°. Ces notes de cerises griottes se marient délicatement au houblon frais. Dégustation aux environs de 8~9°C. Commercialisée en partenariat avec le Conseil Général des Ardennes

Découvrez aussi les coffrets Ardwen et Woinic

III. Petite Brasserie Ardennaise :

C’est à l’initiative d’une poignée de copains que la PBA et son produit l'Oubliette voient le jour en 1997.Les fondateurs de la brasserie ont décidé de tirer profit d'une longue tradition brassicole dans le département des Ardennes (plus de 200 brasseries entre deux guerres), et sont les premiers à relancer une production à l'échelle de la région. L'Oubliette s'est rapidement imposée dans le paysage local auprès des consommateurs, dans tous les circuits de distribution. Elle s'est en particulier taillée une réputation de « bière des copains » sur les bonnes tables de la région et sur l'événementiel culturel. (Partenariat historique avec le festival Cabaret Vert, Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes?). Le succès impose un développement en parallèle et aujourd'hui une nouvelle entité a vu le jour, qui se veut garante de la tradition de qualité et de convivialité des produits, tout en réaffirmant les ambitions légitimes que peut nourrir l'Oubliette.

Oubliette ambrée :

Ambrée de fermentation haute, refermentée en bouteille titrant 6°. Elle se caractérise par sa rondeur et son fruité en bouche, teinté d'une légère amertume  finale. Elle se déguste entre 10 et 12° elle peut se conserver en cave, où  elle acquiert une maturité au fil des années.

Oubliette blonde :

Blonde de fermentation haute, refermentée en bouteille titrant 6°. L'assemblage de la sélection de houblons lui confère une amertume toute en finesse. Sa température de service optimale se situe entre 8 et 12°. Elle peut se conserver en cave, où  elle acquiert une maturité au fil des années.

IV. Dame de Meuse :

« Quinzième jour du mois de juillet de l'An de Grâce 1099. Pendant qu'Héribrand, Geoffroy et Vauthier, fils du Seigneur de Hierges, bataillent à la Croisade pour libérer le tombeau du Christ, leurs épouses, Hodierne, Berthe et Ige, filles du Comte de Rethel, trahissant le serment de mariage, reçoivent dans le lit conjugal, trois chevaliers couards et félons, au point de n'avoir pas suivis au combat leurs frères d'armes. Dieu, devant telle trahison, en trois gros rochers, changea les épouses adultères ». Ainsi commença la légende des Dames de Meuse? et de cette légende naquit une bière.

Il existe trois sortes de dames de Meuse la blonde, la rousse, la brune. A vous de faire votre choix ?

A insérer dans vos coffrets gourmands de Noël ou à offrir en coffret avec un verre à bière. Alors n'hésitez pas, mais toujours à consommer avec modération.

Cet article Les bières ardennaises est apparu en premier sur Val d'Ardenne tourisme, le blog.