Bien sûr à quelques jours du Mardi-gras (le 8 mars prochain, faut-il le préciser), je pourrais vous parler des traditionnels beignets que l’on cuisine pour l’occasion.

Eh bien non… l’envie me vient de faire dans l’originalité et de vous parler d’une recette typiquement ardennaise que ma maman avait coutume de nous faire le jour du Mardi-gras, à savoir : les rabottes.

Quel nom bien étrange me direz-vous! Certes, si vous n’êtes pas ardennais, il ne vous dit rien. En fait, ce mot signifie tout simplement pomme cuite dans la pâte. Faciles à réaliser, je suis sûre que ces rabottes raviront petits et grands le 8 mars prochain.

Pour 4 rabottes… il vous faut:

Ingrédients: 4 pommes reinette – 2 rouleaux de pâte levée, brisée ou feuilletée – sucre – 4 noisettes de beurre – 4 cuillères à café de confiture – 2 jaunes d’oeufs.

Cuisson : 30 minutes environ.

  • Pelez les pommes pas trop mûres; videz-les par le milieu avec un vide-pomme.
  • Placez les pommes au milieu d’un carré de pâte puis, remplissez le trou cylindrique d’une cuillère à café de sucre, d’une cuillère à café de bonne confiture (de votre choix) et d’une noisette de beurre.
  • Ramenez les coins de la pâte par-dessus la pomme. Mouillés ils se collent en se superposant; la pâte doit former une enveloppe parfaitement close pour conserver le parfum et le jus du fruit.
  • Dorez ensuite au jaune d’oeuf.
  • Placez les rabottes sur la plaque et cuisez à four moyen (therm. 5) durant environ 30 minutes.
  • Les rabottes se servent, au choix, tiède ou froide.

Anecdote : On raconte que l’impératrice Joséphine passant à Rethel avec son fils le prince Eugène, fit arrêter sa voiture devant l’étal d’une pâtisserie et demanda une rabotte qu’elle trouva fort délicate. A Rethel, les rabottes sont aussi appelées « gaudichons de Rethel ».

Prix de revient de cette recette : 3.50 ?

Cet article Les rabottes ardennaises est apparu en premier sur Val d'Ardenne tourisme, le blog.